Reconnaitre la valeur de votre argenterie grâce au poinçon

argent

Dans le monde de la bijouterie, les objets en métal précieux ont depuis toujours été marqué. Pour les objets en argent, la lettre S sigle de Silver en anglais, suivi du titre Argent marquait leur valeur. Bien qu’étant toujours aussi valorisé aujourd’hui, le poicon argent a fortement évolué depuis son origine. Histoire, définition et valeur…Allons faire un petit zoom sur les poinçons argent dans l’article suivant.

Une petite histoire pour commencer

L’origine française des poinçons en argent date de 1862, une année durant laquelle a été découverte la signature du célèbre orfèvre romain Medami.Une authentification qui a été marquée au-dessus d’un canthare fait en argent dans un site d’archéologie en Alésia.

Les découvertes ne se sont pas arrêtées là. A l’époque de Clotaire II, les coupes de la Valdonne ont été découvertes. Suite à cela, des normes relatives à la protection des titres des Droits concernant les ouvrages en or et en argent ont été instaurées lors de la Révolution Française.

La nouvelle Loi qui a été promulguée à l’époque avait pour principe d’annuler les précédents poinçons afin d’assurer une vérification de tous les ouvrages déjà poinçonnés.

Par conséquent, le poinçon est subdivisé en trois grands types : le poinçon de maitre en losange, le poinçon de titre, et le poinçon de garantie.

Tous les ouvrages sans exception devaient alors comporter les poinçons du maitre et de garantie pour etre dans les normes. Tout ce qui est bijouterie, horlogerie, joaillerie ou orfèvrerie bénéficient donc d’un contrôle fait par l’Etat.

Les couverts en argent : Des objets précieux

Ce n’est pas un fait nouveau, l’argenterie est l’ensemble de tous les objets précieux faits en argent. Afin de reconnaitre cette valeur, les autorités compétentes ont jugé bon de mettre en place un genre de cachet d’authentification suite à un contrôle réalisé par le bureau de la garantie de France, il s’agit du poincon argent.

Pour faire la marque, un pointeau est utilisé par l’orfèvre, permettant d’identifier le genre d’alliage à partir duquel a été fabriqué le couvert concerné, pour un gage de pureté et de fiabilité.

Le poinçonnage est alors un genre de tampon permettant de reconnaitre la valeur des couverts argentés. C’est une excellente manière de déterminer le vrai du faux sans avoir à effectuer des études et des analyses spécifiques.

Pour en savoir davantage, vous pouvez directement consulter le site http://www.usineadesign.com/poincon-des-couverts-en-argent/ .

Le poinçon de maitre : La marque de l’artisan.

Le poinçon de maitre est directement marqué par l’orfèvre en charge de la fabrication de l’objet précieux. En principe, ce poicon argent est en forme de losange. Si la forme est en rectangle, cela signifie que l’objet n’est pas conçu en argent massif, mais tout simplement un objet plaqué argent.

Ce marquage de maitre est constitué par des lettres gravées composées par le nom de l’artisan. Le cachet est la plupart du temps accompagné d’un chiffre.

Il est à préciser que les types et les particularités des poinçons varient d’un pays à un autre. Le plus connu est lamarque argent 925 pour le poinçonnage, un nombre qui signifie que le couvert est fait à 92.50% d’argent.

Quelle est la valeur de vos couverts en argent ?

Depuis longtemps, les objets en métal précieux ont étéd’une grande valeur, notamment les couverts en argent. D’ailleurs, cette valeur a été maintenue jusqu’à aujourd’hui bien que les cours varient.

Cependant, il faut noter que la valeur d’une pièce dépend de l’alliage à partir duquel il est fabriqué. Comme le prix des métaux sont au gramme, le poids de l’objet est également un critère essentiel pour le cout.

Mais quel que soit l’alliage de vos couverts argents, ce qui est sûr, c’est que ce ne sont pas des pièces banales. Il s’agit plutôt de pièces de grandes valeur qui méritent d’etre conservées en tant que patrimoine personnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*