Trouver un syndic de copropriété pas cher!

Les syndics en ligne ont trouvé une nouvelle façon de gérer une copropriété à distance tout en s’appuyant sur le numérique et la répartition des rôles pour faciliter les échanges et limiter les déplacements dans la copropriété. Les syndics en ligne sont des syndics professionnels qui proposent une prestation allégée à distance. Les tarifs des syndics en ligne varient selon plusieurs critères.

Quels rôles pour un syndic en ligne ?

Le syndic en ligne est responsable des aspects légaux et technique tels que l’assurance de l’immeuble, la comptabilité, la collecte des charges de copropriété, etc. Le syndic en ligne pour la gestion de la copropriété met également à disposition des copropriétaires et du conseil syndical un espace en ligne (extranet) avec des outils et des informations pour les aider à organiser les AG.

La mission des syndics en ligne est d’assurer la gestion administrative de l’immeuble. Ils tiennent la comptabilité, envoient les appels de fonds et concluent les contrats avec les salariés et prestataires de l’immeuble.  Les syndics en ligne conviennent surtout aux petites copropriétés. Pour l’instant, seules trois sociétés proposent des services exclusivement en ligne. Les syndics traditionnels se partagent 90% du marché.

Parallèlement, le conseil syndical doit gérer au quotidien l’ensemble des tâches opérationnelles au sein de la copropriété. Les conseillers syndicaux assurent par exemple le suivi des travaux, accueillent les artisans et tiennent les assemblées générales. Chaque copropriétaire a un accès à son propre compte sur internet, il peut ainsi suivre l’évolution de ces appels de charges, l’état de son compte ou encore communiquer avec son syndic. Cet accès est disponible 24h/24h il est aussi protégé par un  mot de passe. Le prix est un avantage souvent mis en avant par les syndics en ligne ainsi que leur professionnalisme.

Le syndic bénévole, une autre alternative

Tout copropriétaire peut se porter candidat au poste de syndic bénévole. Pour cela, il lui suffit d’être élu pour accéder au mandat. Un syndic bénévole peut choisir d’être rémunéré, ou pas. D’une manière générale, sa rémunération reste inférieure à celle d’un syndic professionnel.

le syndic bénévole peut s’avérer plus autonome et plus réactif que le syndic en ligne dans la prise de décisions. Le syndic bénévole a toutefois le désavantage d’être à la fois juge et partie, ce qui peut poser des problèmes au sein de la copropriété. C’est également une fonction qui exige beaucoup de temps et d’organisation. Le syndic bénévole doit ouvrir un compte bancaire séparé au nom de la copropriété, mais il n’est pas obligé de souscrire une assurance responsabilité civile.

Comment trouver un syndic de copropriété

Trouver un bon syndic est fondamental pour la copropriété. Pour faire le bon choix, les copropriétaires doivent garder en tête quelques bons réflexes de base. En premier lieu, ils se doivent de consulter plusieurs offres et contrats afin de pouvoir comparer les tarifs proposés. Autre impératif, se renseigner sur les cabinets considérés : cela peut passer par quelques recherches sur le net mais il ne faut pas négliger le bouche-à-oreille. L’étape suivante est la désignation d’un nouveau syndic intervient en AG. Le changement peut intervenir à la fin du mandat en cours ou suite à une faute grave ou à la démission du syndic. La loi exige la mise en concurrence du syndic en place au moins une fois tous les 3 ans.

Le syndic est l’administrateur du bien que constitue la copropriété choisir un syndic professionnel, bénévole ou un syndic en ligne pour la gestion de la copropriété revient aux caractéristiques de la copropriété. Le syndic garantit le bon état de l’immeuble, assure son entretien, et fait réaliser tous travaux nécessaires à la sauvegarde de celui-ci, et malgré son image parfois négative auprès des copropriétaires, le syndic est donc un maillon essentiel de la vie de l’immeuble.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*